Voici quelques unes des questions les plus fréquemment posées.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus: nous répondrons avec plaisir à toutes vos questions…

Nos bureaux se trouvent au cœur de la Ville de Rimouski, au 23 rue de l’Évêché, à l’angle de la rue de la Cathédrale. Nous sommes situés au deuxième étage de l’ancienne Caisse populaire de Rimouski. Pour les gourmands qui connaissent bien Rimouski, nous sommes juste à côté de la chocolaterie « Aux Bienfaits » !

  • La MRC de Rimouski-Neigette fournie aux municipalités situées dans les limites de son territoire des services touchant notamment l’aménagement et la gestion du territoire
  • La MRC de Rimouski-Neigette est aussi l’interlocutrice des gouvernements pour la mise en œuvre de projets régionaux. Ce projets peuvent être multiples et toucher toutes sortes de sphères d’activités, par exemple des projets éoliens, des projets liés au développement de la zone agricole, à la gestion des déchets ou des ententes de développement culturel.
  • La MRC de Rimouski-Neigette intervient aussi dans les enjeux municipaux touchant la fiscalité, le développement éco­nomique et social, l’environnement, la sécurité publique, le loisir, la culture et la protection des acquis institutionnels. À ce titre, le Conseil de la MRC peut être appelé à réagir publiquement à certains enjeux qui le préoccupe par des prises de position publique.

Le territoire de la MRC de Rimouski-Neigette est situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent au coeur de la région administrative du Bas-Saint-Laurent. L’agglomération urbaine de Rimouski, qui d’ailleurs représente le centre administratif de la région du Bas-Saint-Laurent, se trouve à quelque 300 kilomètres à l’est de la Ville de Québec. La MRC de Rimouski-Neigette est bornée au nord par le fleuve Saint-Laurent sur une distance approximative de 50 kilomètres, à l’est par la MRC de La Mitis, au sud par la frontière du Nouveau-Brunswick et à l’ouest par la MRC de Témiscouata à l’intérieur des terres ainsi que par la MRC des Basques du côté du littoral.

La MRC de Rimouski-Neigette occupe une superficie totale de 2762 km2. D’une configuration quasi rectangulaire, elle couvre une distance d’environ 70 kilomètres dans l’axe nord-sud et d’environ 40 kilomètres dans l’axe est-ouest. Le territoire de la MRC de Rimouski-Neigette compte neuf municipalités et un territoire non organisé.

La structure décisionnelle de la MRC de Rimouski-Neigette est composée du conseil de la MRC qui regroupe le maire ou la mairesse de chacune des municipalités.  Le conseil de la MRC s’adjoint une équipe administrative et professionnelle pour mener à bien les mandats, rôles et responsabilités qui lui incombent.

Le palier supralocal est composé de municipalités régionales de comté (MRC), de deux communautés métropolitaines (Montréal et Québec) et de l’Administration régionale Kativik.

Les MRC et les communautés métropolitaines ont été créées pour faciliter la mise en commun des services et la gestion des décisions régionales qui influent sur plusieurs municipalités. C’est le cas de la gestion des matières résiduelles qui peuvent être collectées dans une municipalité locale, puis acheminées dans une autre pour leur traitement ou leur enfouissement. C’est aussi le cas du transport en commun, dont la planification à l’échelle supralocale facilite les déplacements des citoyens d’une municipalité à l’autre. Sans amoindrir l’autorité de la municipalité locale sur son territoire, certaines questions de compétence locale commandent la concertation entre des municipalités dont les territoires sont voisins; elles exigent une planification, une coordination et un partage du financement à l’échelle régionale ou métropolitaine.

La MRC assume plusieurs responsabilités ou compétences. Mentionnons, entre autres, ses compétences concernant l’aménagement et l’urbanisme, la gestion des cours d’eau régionaux ou la préparation des rôles d’évaluation foncière. Elle est responsable, par exemple, d’établir le plan de gestion des matières résiduelles, le schéma de couverture de risques (sécurité incendie) et le schéma de sécurité civile. C’est aussi la MRC qui est responsable du développement local et régional, responsabilité qu’elle peut déléguer à un organisme à but non lucratif. (source : www.mamrot.gouv.qc.ca)

Le conseil de la MRC est composé obligatoirement du maire ou de la mairesse de chacune des municipalités membres. Il peut aussi comprendre un ou plusieurs autres élus municipaux qui seront désignés par leur municipalité.

La préfète ou le préfet de la MRC peut soit être élu au suffrage universel, soit être désigné par le conseil de la MRC, comme c’est le cas à la MRC de Rimouski-Neigette. Ce représentant est désigné par les membres du conseil de la MRC parmi ceux qui occupent un poste de maire. Il faut noter qu’une personne élue au poste de préfet ne peut cumuler d’autres fonctions électives, c’est-à-dire qu’elle ne peut occuper à la fois un poste de préfet et un poste de maire ou de conseiller à la table du Conseil de la MRC. Une deuxième personne issue de la municipalité d’origine de la personne élue au poste de préfet est alors nommée pour représenter la municipalité à la table du Conseil de la MRC.

Le poids décisionnel des municipalités membres d’une MRC est déterminé en fonction, entre autres, de leur population. Les MRC prennent leurs décisions à double majorité, c’est-à-dire en tenant compte du nombre de voix et de la population. Une formule de limitation des voix assure également qu’aucune municipalité ne puisse détenir à elle seule la double majorité.